Psychanalyse Active, pourquoi ?

Parce qu'on se sent parfois prisonnier, pris dans un flot de peurs ingérables; parce qu'on se sent stagner, régresser, s'essouffler... sans savoir pourquoi, ni comment en sortir... parce que les épreuves, les obstacles s'accumulent, se répètent...

L'individu éprouve à un moment donné le besoin de se poser, de réfléchir à ce qui lui arrive, pour comprendre intimement puis, être en mesure d'agir enfin de manière adéquate à ce qu'il est vraiment.

Psychanalyse Active, comment ?

La personne expose ce qui l'amène à consulter. L'analyste écoute, questionne, souligne, propose des axes de réflexion. Dès la première séance, il sollicite activement la participation du sujet. De fait, celui-ci devient analysant.

Les tensions émotionnelles actuelles font resurgir les affects d'hier.
Les rêves permettent d'accéder aux tensions latentes, qui altèrent la réalisation des désirs.
Les revécus émotionnels et ressentis à nouveau permettent d'accéder à la cause du comportement vécu aujourd'hui comme asservissement, contrainte.

L'exploitation des outils de la méthode par l'analysant, pour lui-même, dans le cadre d'une démarche rigoureuse et spécifiquement adaptée, lui permet progressivement de comprendre et maîtriser les conséquences de ses actes.
(grâce à la connaissance des causes qui les engendrent, et des effets manifestes et latents qu'ils sont susceptibles de provoquer.)

L'analysant est alors en mesure de préparer et vivre les passages à l'action vers l'harmonisation du comportement aux aspirations profondes, tout en intégrant les contingences de la réalité.




Referencement